MELCOM International

24th annual Conference

 

Table ronde

 

« Vers un réseau d'échange des autorités auteurs et titres arabes »

 

28 mai 2002

 

v     

 

 

CLASSIQUES ANONYMES DE LA LITTÉRATURE ARABE

 

Nadine Boddaert
Bibliothèque nationale de France

 

 

Ce n'est pas en tant que spécialiste de littérature arabe que nous intervenons à cette table ronde, mais en tant que gestionnaire de notices d’autorité de titres uniformes à la Bibliothèque nationale de France pilotant un projet de la Section de catalogage de la Fédération internationale des associations de bibliothécaires et d'institutions (IFLA).

 

Il n'existe, à ce jour, aucun instrument de travail international, destiné aux professionnels des bibliothèques, sur les oeuvres anonymes de la littérature arabe ancienne - que dans notre jargon professionnel nous appelons « classiques anonymes » - qui permettrait de choisir un titre uniforme à valeur internationale, de repérer les variantes de titre sans effectuer de longues recherches, d’élaborer la notice d'autorité identifiant l’œuvre de façon sûre. En effet, la littérature en langue arabe - pas plus d'ailleurs que les littératures chinoise et japonaise - ne figure dans le document de l'IFLA  publié en 1964 et intitulé  Liste des vedettes uniformes pour les classiques anonymes = International list of uniform headings for anonymous classics, faute de bibliothèques ayant, à l'époque, accepté de prendre en charge le recensement d’œuvres telles que  Sīrat 'Antar , Sīrat Banī Hilāl, Sīrat Baybars, Kalīla wa-Dimna, etc.

 

Jusqu’à présent, les bibliothèques qui normalisent les points d'accès des notices bibliographiques de leur catalogue grâce à des titres uniformes (gérés ou non par l’intermédiaire de notices d’autorité), établissent ces derniers en fonction de critères qui peuvent diverger selon les établissements, les pays et les ouvrages de référence privilégiés comme sources.

 

Dans le cadre du projet d'une nouvelle édition des listes de classiques anonymes, la Section de catalogage de l'IFLA a décidé de travailler par grandes aires culturelles, de déployer le travail en plusieurs volets successifs afin d'arriver à couvrir le plus grand nombre possible de littératures, de rassembler en un sous-ensemble les littératures arabo-persanes et turco-mongoles

 

Un certain nombre de partenaires sont nécessaires pour mener à bien un projet de cette nature. La Bibliothèque d’Alexandrie a accepté de prendre en charge l’établissement d'une première liste d'œuvres, de proposer des titres uniformes qui feraient autorité à l’échelon international (titre arabe retenu comme vedette, accompagné de sa translittération en caractères latins selon la norme ISO 233), de recenser des variantes de titres des différentes éditions et éventuellement des manuscrits. Cette proposition de collaboration a été présentée au Comité permanent de la Section de catalogage de l’IFLA à Boston le 24 août 2001. Lorsque cette phase du travail sera terminée, les bibliothèques nationales des pays de l’aire culturelle concernée seront sollicitées pour relire ce premier état de la liste, faire part de leurs remarques et corrections, et ajouter éventuellement des œuvres plus locales mais très populaires qui mériteraient de faire partie de ce recensement du fait du nombre important d’éditions. Les bibliothèques spécialisées en littérature arabe pourront, sur la base du volontariat[*], participer à cette deuxième phase du travail.

 

Nous espérons que, grâce à la collaboration d’un certain nombre d’entre vous, ce projet pourra être mené à terme dans des délais raisonnables et qu’ainsi un instrument de travail faisant actuellement cruellement défaut sera accessible à toute la profession via INTERNET.

 

 

 

 

.

 

 



[*] Les établissements et personnes volontaires disposés à collaborer, dans quelques mois, à la relecture, peuvent contacter :

 

Nadine BODDAERT

Bibliothèque nationale de France

DSR/SCB - IFLA Anonymous classics

Tél. + 33 (0) 1 53 79 86 66

Fax + 33 (0) 1 53 79 81 50

nadine.boddaert@bnf.fr

 

 

[an error occurred while processing this directive]